Sociologie pour tous

LES INTERMITTENCES DE LA DÉMOCRATIE Formes d'action et visibilités citoyennes dans la ville

LES INTERMITTENCES DE LA DÉMOCRATIE
Formes d'action et visibilités citoyennes dans la ville
, de Marion CARREL, Catherine NEVEU & Jacques ION

Cet ouvrage s'attache à faire dialoguer des champs de recherche trop souvent cloisonnés, et à le faire

principalement du point de vue des « gouvernés » eux-mêmes. Au fil des chapitres, anthropologues,

sociologues, politistes, urbanistes analysent des formes d'action et d'engagements dans la ville selon une

diversité d'approches qui permet de dépasser, même partiellement, les disjonctions entre travaux portant sur la gouvernance et sur la citoyenneté ; entre une sociologie des politiques publiques et une sociologie politique des espaces publics ; et enfin les disjonctions entre les travaux qui privilégient l'analyse des formes d'institutionnalisation de la dite « démocratie participative » et ceux s'inscrivant dans une sociologie des mouvements sociaux urbains. En s'intéressant aux processus de catégorisations et de constitutions de « publics », aux articulations et tensions entre dispositifs institués et mobilisations, aux enjeux de médiation entre citoyens, ou entre ceux-ci et des institutions, et aux imbrications entre une variété d'échelles d'action et d'engagement, il s'agit ici d'aborder l'analyse des processus de citoyenneté sous des éclairages nouveaux.

" extrait de l'encart publicitaire de L'Harmattan"

Marion Carrel
est sociologue, maître de conférences à l'Université de Lille III et membre du GRACC.
Catherine Neveu, anthropologue, est directrice de recherche au LAIOS (CNRS-EHESS).
Jacques Ion, sociologue, a été jusqu'en 2008 directeur de recherche au CNRS (MoDys).



24/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1305 autres membres